En Russie
L'histoire se déroule actuellement durant les mois de février et mars 1930.
Réouverture
Après un an, Koldovstoretz réouvre ses portes et devient Mother Russia.
Choses à savoir
300 mots minimum ▲ pas de limite de comptes ▲ un rp minimum toutes les trois semaines ▲ français correct exigé.

 ::  :: Extérieurs :: Stade de Quidditch Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

8 février 1930 - Sélections mouvementées (feat Piort - ouvert au public)

avatar
Aleksandra I. Ivanova
Elève à Koldovstoretz
Pseudo : Yiiie.
Parchemins : 215
Dengi : 297
Double comptes : Irina V. Romanovna.
RP disponibles : 4/4.
Crédits : tumblr (avatar) + ASTRA (sign).

Âge : vingt-deux ans.
Surnom : Sasha.
Portrait : Margot Robbie.
Statut marital : célibataire.
Emploi : élève à Koldovstoretz, formation défense magique, en stage à la Douma.
Maison : sapfir, forever.
Allégeances : la Main Noire, à la demande de sa famille.
Baguette : Palissandre des Indes et son coeur est en écaille de Zmey.
Chaudron magique :
Famille

Igor et Tatiana, mes parents.
Maksim, mon frère en fuite.
Ioulia, ma soeur cracmol et malaimée.

Ennemis

Maria G. Raspoutina
J'en ai beaucoup trop.

Amis

Je n'en ai pas.



Voir le profil de l'utilisateur
http://mother-russia.forumactif.com/t360-alexandra-i-ivanova-fea
19/7/2018, 23:17

Sélections mouvementées
feat Piort Miloslava

Adossée à la fenêtre de son dortoir, sa joue profitait de la fraîcheur du verre battu par les forts vents d'hivers russes, dans un silence religieux. Son regard azuré fixait avec une neutralité presque cruelle le soleil se lever sur la royale Saint-Pétersbourg. Un soupire expiré vint créer une volute opaque sur la surface transparente de la vitre. Cette jeune blonde, posée de manière si lasse à cette heure, tandis que ses autres camarades dormaient encore à point fermé, se prénommait Aleksandra. La rentrée avait laissé quelques marques sur son visage à la peau si lisse et opaline, aux traits habituellement si jeunes et vifs. Aujourd'hui, la Igorova semblait fatiguée par cette reprise après ces longs mois de repos bien mérités. La belle se ressaisit en portant ses mains maigrelettes sur le tissu écarlate de sa tunique sportive à l'allure masculine. Elle se redressa brusquement pour pivoter en direction de la porte, faisant claquer sa queue-de-cheval blonde contre le mur. Le regard dur, presque sévère, la sapfir se préparait déjà à l'épreuve du jour qui allait la confronter à, ce qu'elle appelait si courtoisement "une bonne bande d'incapables".

Le temps était venu pour elle de devoir refaire ses preuves. Ce matin, les sélections pour la composition de la nouvelle équipe de Quidditch des Sapfir allaient avoir lieu. Connue et redoutée depuis quelques années en tant que batteur de cette équipe, Aleksandra pensait ne plus avoir besoin de faire ses preuves. Une pointe d'orgueil lui laissait croire que sa place était déjà réservée. Après tout, n'était-elle pas considérée comme un véritable "lance-cognar" ? C'est d'un pas décidé que la blonde foulait, de la plante de ses bottes en cuir, le sol en marbre de Koldovstoretz. Il était tôt, beaucoup trop pour que les domovoï de l'école n'aient préparé le moindre en-cas pour les sportifs du jour. C'est le ventre vide que Aleksandra enjamba le puits à l'extérieur du grand château pour descendre jusqu'au terrain de Quidditch si savamment caché.

La dernière marche en bois craqua sous le poids, pourtant parfaitement correct, de la joueuse de Quidditch. A cette heure du matin, le terrain était encore vide, froid, presque effrayant pour les néophytes. Habituée au bout de cinq ans de bons et loyaux service, Aleksandra foula le sol verdoyant au teintes givrées du terrain de Quidditch. Au loin on pouvait apercevoir les trois anneaux fièrement juchés sur des hauts piliers, de part et d'autre du terrain. Son balais dans une main, sa batte dans l'autre se balançait au rythme de ses grandes enjambées, buttant avec une certaine douceur refoulée la cuisse ferme de la joueuse. Plus elle approchait du centre du terrain, plus les visages d'élèves déjà présents se faisaient plus nets. Toujours la dernière arrivée. Comme toujours la Ivanova se laissait désirer. La ponctualité était la politesse des rois, fort heureusement pour elle, Aleksandra n'était pas réputée pour être une jeune femme polie. Le visage pâle se tenait fièrement dressé lorsqu'elle arriva enfin près de la bande d'élèves et du capitaine de l'équipe des Sapfir, le négrillon Piort. Comment ont-il pu permettre à ce fils d'étrangers de devenir le leader de cette équipe ? N'y avait-il pas d'homme russe capable de faire le même travail ? Oui, l'éducation de la jeune femme lui avait appris à se méfier des étrangers.

Son regard bleuté croisé celui bien plus sombre du capitaine. Un simple hochement de tête, froid, quasi militaire, servi de salut à ses coéquipiers. « Vous m'avez attendu j'espère. » Se contenta-t-elle de demander tandis que ses iris parcouraient la dégaine des aspirants joueurs. Les recrues étaient plus nombreuses que l'année dernière, beaucoup plus jeunes aussi. D'un simple coup d'oeil, la Ivanov examinait et décryptait chacun d'entre eux, s'imaginant déjà peut-être avec l'un ou l'autre en tant que partenaire. Très peu de joueurs avaient sa considération, fort heureusement pour lui, Piort en faisait parti. Il avait beau être à ses yeux qu'un étranger, il restait un bon joueur et un leader compétent. Même si la dernière partie, elle ne voulait pas se l'avouer. D'un geste souple, Aleksandra bascula sa batte sur son épaule, signe que son esprit sportif prenait le dessus sur son affreux caractère matinal. « On commence ? »




born in ivanov family
Я потерял себя в мире, слишком обширном для такой молодой женщины, как я.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Piort Miloslava
Elève à Koldovstoretz
Parchemins : 37
Dengi : 56
Crédits : BAZZART

Âge : 20 ans
Surnom : Milo
Portrait : Elliot Knight
Statut marital : en couple
Emploi : étudiant
Maison : сапфир
Allégeances : Neutre
Baguette : 23cm, en bois de cerisier, coeur ventricule de dragon, spécialisée en maléfices,faible en métamorphose, couleur bordeaux, porte les initiales de sa famille. Sa baguette est celle d'un grand parent
Chaudron magique : CAPITAINE DES SAPFIR

Voir le profil de l'utilisateur
20/7/2018, 22:58

       
Reprise de la saison 

       

Quel réveil difficile, Piort n'était vraiment pas du matin et le pire dans cette histoire, c'est qu'il était responsable de ce réveil matinal. En effet, il avait convoqué tous les candidats souhaitants intégrer l'équipe de quidditch des Sapfir au petit matin. Cette année était particulière pour Piort, d'un part c'était sa dernière année d'étude, mais en plus il avait été affecté au poste de Capitaine au sein de l'équipe des Sapfir. Un poste très important et inespéré pour lui, c'était une belle façon de terminer ses études à Koldo. Bien sûr, un tel poste s'accompagnait de responsabilités et de beaucoup de travail complémentaire en plus des cours. C'était une bonne façon pour lui de savoir si un poste comme celui-ci serait plaisant ou non. Bien sûr, n'ayant pas d'entraineurs spécifiques, le capitaine a cette double casquette de joueur et entraineur. Au moins, il avait l'occasion de toucher à tout dans ce domaine. Piort n'avait pas chaumé ces dernières années sur le quidditch, il était devenu très polyvalent et quasiment un expert sur chaque poste. Le jeune homme sentait une certaine pression sur les épaules à ce poste, il avait une crainte, celle de décevoir et de ne pas être à la hauteur. Toutefois, il avait cette capacité en lui de rebondir et de se rebooster en toutes circonstances.  Nous étions le 8 février 1930, il faisait terriblement froid à cette période de l'année, surtout dans un pays comme la Russie. Piort ouvrait lentement les yeux, l'idée même de se lever de son lit l'épuisait, ce matin-là il avait pris un peu de temps pour se réveiller et sortir du lit. Il se frottait les yeux, se retournait sur lui-même pour essayer d'esquiver son devoir matinal. "Quelle horreur, allez Piort courage". Il venait de se tourner sur son flanc et d'un coup net, il avait retiré la couverture de son corps, balançant une jambe après l'autre en-dehors du lit, il venait de se redresser, assis sur son lit, il reprenait ses esprit, sur sa table de nuit se trouvait plein de papiers contenant des informations sur les sorciers de Sapfir qui avaient pris la décision de s'inscrire aux sélections de ce matin. Il y avait pas mal de remplacements suite au départ des anciens de Sapfir, néanmoins il restait quelques piliers fiables de l'ancienne équipe comme Alexandra Ivanova et lui. Le challenge de cette année allait être difficile, les années précédentes l'équipe de Sapfir avait remporté de nombreux succès. Il était donc difficile d'évaluer le niveau de cette saison. Ce poste de capitaine lui tenait à coeur, le jeune homme avait veillé très tard, il révisait des stratégies de jeu,  dont celle des années précédentes et les plus récentes utilisaient par les professionnels.

Quoiqu'il en soit, il était l'heure de se réveiller, Piort avait jeté un regard dans son dortoir pour voir ses camarades de chambre, ils dormaient tous à point fermé enveloppés dans leurs couvertures. Ce n'était donc pas le moment de les réveiller étant donné qu'aucuns d'eux participaient aux sélections du matin. Discrètement, tel un félin, il avait emporté ses affaires et son équipement hors du dortoir. Encore en pyjama, il avait rejoins la salle commune de Sapfir, l'endroit était très calme, rien de bien étonnant, il s'était réveillé très tôt car il devait être le premier sur le terrain de quidditch pour aménager les lieux et accueillir les élèves. N'ayant pas le temps de manger, il avait rejoins les douches pour se laver et se réveiller, c'était essentiel pour lui de prendre une douche le matin, sinon il allait être dans le gaz toute la journée, un peu comme les gens accro à la caféine. Une fois lavait et réveillait, le jeune homme avait enfilé une tenue de sport ainsi que son équipement de quidditch, il portait également des sacs avec différents équipements spécifiques du quidditch. Des battes, souafles, aujourd'hui ils n'avaient pas besoin des cognards ou du vif d'or. L'entrainement des sélections était une première approche pour chaque joueur, c'était l'occasion pour eux de montrer leurs habilités ainsi que la maitrise technique sur le balais.

En traversant les couloirs de l'école, il calme oppressant régnait, c'était déroutant autant de calme comparais au bruit de la journée. On pouvait entendre uniquement les bruits de pas de Piort et de son équipement. Le froid extérieur était terrible, on pouvait clairement évaluer la résistance et la motivation des joueurs face à un tel climat. En arrivant sur le terrain, Piort avait déposé ses affaires sur un banc puis  avait profité du terrain libre pour s'échauffer et virevolter sur son balai. Après une dizaine de minutes, il était redescendu pour préparer l'accueil des sorciers. Les plus jeunes de première et deuxième années étaient arrivés dans les premiers sans grande surprise quant aux autres ils arrivaient au compte goutte. Le soleil commençait à montrer ses premiers rayons et il ne manquait plus qu'une personne, Miss Ivanova sans surprise. Comptait-elle vraiment venir?  au départ Piort ne comptait pas vraiment sur elle pour la voir revenir cette année, elle était douée sur le terrain, mais quelle peste avec son minois de russe, une vraie bêcheuse. Autant dire qu'il aurait préféré avoir d'autres anciens que cette blonde insociable. Alors qu'il s'apprêtait à lancer l'entrainement, cette dernière était enfin arrivée à destination. Sans grande surprise, elle avait à peine salué le groupe et le pire c'était qu'elle avait l'audace de ramener sa fraise.

"Oh, sa majesté Ivanova nous fait ENFIN, l'honneur de sa présence. J'espère que tu seras plus régulière aux entrainements. Bref, merci à tous d'être venu ce matin. Sachez que Sapfir est une grande équipe au sein de l'école, autant vous dire que le niveau des sélections de cette année sera encore plus élevé. Aujourd'hui je vais évaluer votre niveau de maitrise technique sur chaque  postes. Et dans la semaine, je vous dirais qui aura été sélectionné. Seulement 6 places sont libres dans l'équipe titulaire et 6 postes de remplaçants. Bonne chance à tous".

Alors que Piort terminait son speech, Alexandra commençait à montrer des signes d'impatience, tapotant sa batte sur l'épaule, elle vouait que l'entrainement commence. Elle n'avait pas grand chose à prouver aux yeux de Piort étant donné qu'il la connaissait depuis pas mal de temps, toutefois son comportement de peste pouvait également être un facteur négatif pour l'équipe. Sa froideur et son sale caractère pouvaient intimider les autres joueurs, des joueur stressaient n'était pas la bonne solution pour la coopération et la fluidité de l'équipe. Piort venait de frapper dans les mains pour annoncer le début de l'entrainement, il avait composé plusieurs petits groupes sur différents ateliers techniques pour évaluer leurs maitrises sur les bases du quidditch et surtout leur aisance sur le balai. Le premier critère essentiel, un joueur qui ne maitrise pas bien son balai ne pourrait pas être rigoureux et vif pendant le match. Dans un second temps, les différents groupes tourneraient sur chaque poste, gardien, batteurs, poursuiteurs et attrapeurs. Piort venait de s'approcher de la terrible Ivanova, il venait de lui taper l'épaule de façon amicale. Il savait très bien qu'elle n'apprécierait pas ce geste, mais il s'en fichait, c'était sa façon de montrer qu'il n'était pas impressionné par la jeune femme.

"Alexandra, faut qu'on discute avant que tu te jettes dans l'arène telle une furie. Tu te doutes bien que je vais te sélectionner dans l'équipe, je connais déjà ton niveau, par contre essaye de t'ouvrir aux autres, je serais poussé de ne pas te sélectionner si tu mets mal à l'aise les autres joueurs, tu dois mettre à l'aise tes nouveaux partenaires sinon ils n'arriveront pas à jouer avec toi."

Piort avait récupéré ses papiers pour prendre des notes sur chaque étudiant avant de se retourner vers la jeune femme.

"Tu vas devoir me montrer que t'es capable d'évoluer au sein de groupe aujourd'hui et bien sûr avec ton ancienneté et ton expérience, je veux que tu me donnes ton avis sur chaque joueur, uniquement sur l'aspect technique, n'est-ce pas.."




       
fiche codée par shirosaki


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aleksandra I. Ivanova
Elève à Koldovstoretz
Pseudo : Yiiie.
Parchemins : 215
Dengi : 297
Double comptes : Irina V. Romanovna.
RP disponibles : 4/4.
Crédits : tumblr (avatar) + ASTRA (sign).

Âge : vingt-deux ans.
Surnom : Sasha.
Portrait : Margot Robbie.
Statut marital : célibataire.
Emploi : élève à Koldovstoretz, formation défense magique, en stage à la Douma.
Maison : sapfir, forever.
Allégeances : la Main Noire, à la demande de sa famille.
Baguette : Palissandre des Indes et son coeur est en écaille de Zmey.
Chaudron magique :
Famille

Igor et Tatiana, mes parents.
Maksim, mon frère en fuite.
Ioulia, ma soeur cracmol et malaimée.

Ennemis

Maria G. Raspoutina
J'en ai beaucoup trop.

Amis

Je n'en ai pas.



Voir le profil de l'utilisateur
http://mother-russia.forumactif.com/t360-alexandra-i-ivanova-fea
http://mother-russia.forumactif.com/t360-alexandra-i-ivanova-fea
21/7/2018, 02:13

Sélections mouvementées
feat Piort Miloslava

Les salutations très théâtrales du nouveau capitaine crispèrent la jeune sorcière qui se contenta de se mordre l'intérieur de sa bouche en retenant des mots piquants qui lui brûlaient les lèvres. Une longue expiration suivie une bouffée d'oxygène. Ses doigts se crispèrent sur le manche de sa batte en bois sur lesquelles étaient gravées ses initiales "AI". Le discours commença enfin, tous les regards étaient rivés sur la silhouette musclée et sportive du basané. Aleksandra, pour une fois, se contenta d'écouter en silence, comme ses autres camarades. Avait-elle le choix après tout ? Le temps s'écoulait, le discours n'en finissait pas. Ces explications avaient le don d'exaspérer la jeune femme qui pensait en avoir fini au bout de longues années de bons et loyaux services. Non, définitivement pas. C'est alors que le discours pris fin. La sorcière ne put retenir ses iris de pointer le ciel, à nouveau blasée par cette attente inutile, à ses yeux. Son corps se détendit légèrement, elle s'apprêta à rejoindre les quelques élèves qui étaient en train de se mettre en groupes, mais un main fermement posée sur son épaule la retint. Un frisson de dégoût lui parcourut la colonne vertébrale. Oh, Aleksandra détestait qu'on la touche. D'un mouvement d'épaule, elle ôta cette main si impunément posée et toisa du regard le capitaine pour lui signifier la gravité de son geste.

Les mots du sorcier glissèrent sur elle comme de l'eau de pluie. Intriguée par cette étrange demande qui se muait hors de ses lèvres telle une menace latente, Aleksandra ne put s'empêcher de froncer les sourcils sans rien dire. Il est vrai que la Ivanova n'avait jamais été très appréciée pour sa chaleur ou son amabilité auprès des membres de l'équipe, néanmoins son travail acharné n'avait jamais fait défaut. Nouveau capitaine, nouvelles règles. « Je vois », se contenta-t-elle de lui répondre, ses iris céruléennes avaient quitté la silhouette massive du capitaine pour s'attarder sur les élèves dans leurs groupes. Certains arrivaient à peine à monter sur un balais, d'autres faisaient déjà les malins en se moquant des plus faibles, d'autres encore, plus patients, examinaient le matériel fourni pour les exercices. Un soupire expiré suffit à faire baisser la pression massées sur les épaules de la sportive. « Bien, Miloslava, je vais ... me sociabiliser, je reviens vers toi plus tard pour un ... avis sincère sur un plan purement technique. »

Aleksandra Igorova Ivanova était une jeune sorcière populaire parmi les élèves populaires de cette école. Elle n'appréciait guère se fondre dans la masse ou parler aux premières années. La voir ainsi s'approcher de ces jeunes pousses, le pas lent et mesuré, pouvait paraître inquiétant. La sorcière se stoppa devant un groupe de demi-portions. Eux n'avaient pas la tenue aux couleurs de la maison des Sapfir, comme Aleksandra ou quelques autres anciens joueurs comme Piort, ils portaient généralement des vêtements du quotidien assez vieux pour être tâchés ou abîmés par les entraînements. Face à cette grande blonde, imposante malgré sa petite carrure, les élèves la fixaient avec la bouche entrouverte. « Toi, là. » Lança-t-elle à l'un d'entre-eux, le plus petit. Il sursauta. Ses genoux tremblaient presque, alors qu'il se tenait à califourchon sur son balais. « Tu ne vas pas y arriver si tu te tiens comme ça, regarde ... » Aleksandra posa sa batte et son balais sur le gazon et s'approcha de l'élève pour corriger sa position sur le balais. Elle se permit de lui glisser quelques conseils et le laissa prendre son envol parmi les autres élèves dans le ciel encore brumeux. Maigre mais présente, une risette vint se dessiner dans le coin de ses lèvres. Le cœur bien léger après cet instant d'échange, son visage auparavant détendu se crispa légèrement lorsque les premiers flocons de la matinée commencèrent à tomber. Des volutes de condensation s'échappaient de ses lèvres entrouvertes, formant de petits nuages opaques à chacune de ses expirations. Il faisait vraiment froid en ce jour de février, ce qui n'allait pas faciliter la tâche à ces nouvelles recrues.

Son pied dominant frappa le sol, d'un coup sec. Le balais fusa dans les airs. Sa chevelure blonde se parait déjà d'une multitude de cristaux argentés et virevoltaient au rythme de ses virages serrés et autres mouvements. Oh, qu'elle aimait voler. Là au moins, personne ne venait la déranger. Pour mettre les nouveaux à l'épreuve, mais aussi pour s'amuser un peu, Aleksandra se mit à tourner autour des élèves encore peu habitués au Quidditch de Koldovstoretz pour essayer de les faire tomber de leurs balais. Tout en leur glissant quelques conseils au passage, un coup de pied sur le manche de leur balais, et ces pauvres gamins se cramponnaient comme ils le pouvaient pour ne pas tomber de leur mètre de hauteur. C'était un exercice extrêmement drôle, pour Aleksandra. Cela lui rappelait son dernier match de l'année dernière, durant lequel elle avait poursuivi l'attrapeur de l'équipe adverse pour le faire tomber. Groupe après groupe, la joueuse évoluait toute en finesse, fusant dans les airs avec rapidité et aisance. Les élèves plus expérimentés lui donnaient plus de fil à retordre, certains étaient déjà dans l'équipe l'année dernière, d'autres avaient tentés les sélections mais n'avaient jamais été sélectionnés.

Dans les gradins, quelques élèves d'autres maisons venaient de s'installer. Certains d'entre eux se murmuraient à l'oreille, d'autres prenaient tout comme Piort, des notes. Ces élèves étaient principalement tous en dernière année, ou faisaient des études supérieures. Aleksandra les connaissait, pour la plupart. Les lèvres pincées, consciente que ces troubles-paix n'étaient pas là par hasard, elle retourna se poser aux côtés du capitaine pour lui donner ses premières impressions. A terre, la Ivanova garda son balais dans une main. Sa bouche s'entrouvrit mais une insulte fusa des gradins et lui coupa la parole.




born in ivanov family
Я потерял себя в мире, слишком обширном для такой молодой женщины, как я.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Piort Miloslava
Elève à Koldovstoretz
Parchemins : 37
Dengi : 56
Crédits : BAZZART

Âge : 20 ans
Surnom : Milo
Portrait : Elliot Knight
Statut marital : en couple
Emploi : étudiant
Maison : сапфир
Allégeances : Neutre
Baguette : 23cm, en bois de cerisier, coeur ventricule de dragon, spécialisée en maléfices,faible en métamorphose, couleur bordeaux, porte les initiales de sa famille. Sa baguette est celle d'un grand parent
Chaudron magique : CAPITAINE DES SAPFIR

Voir le profil de l'utilisateur
22/7/2018, 00:06

       
Reprise de la saison 

       

La session des sélections était lancée, un clappement de mains avait suffit aux sorciers pour s'emparaient de leurs balais. Piort venait de discuter avec Alexandra, enfin tout était relatif, la jeune femme n'était pas du genre bavarde et les propos du jeune homme ne semblaient pas lui plaire. Néanmoins, à la plus grande surprise de Piort, Alexandra venait d'accepter sa proposition, elle exultait pas de joie, mais au moins c'était une première approche amicale entre eux. Ni une ni deux, la jeune femme venait de passer à l'action, Piort observait attentivement les faits et gestes de la Ivanova. Elle semblait plus efficace lorsqu'elle se donnait les moyens d'aider ses potentiels coéquipiers, son sale caractère n'était pas forcément un mauvais point, dans un groupe d'individus comme celui-ci, avec l'effet de groupe, certains jeunes se montraient dissipés et influençables. La réputation et la froideur d'Alexandra provoquaient de la crainte auprès des jeunes, grâce à cela, ils arrivaient à se concentrer et se calmer, effet de groupe ou non. Autant dire que la jeune femme avait fait son petit effet sur le terrain. Son potentiel serait un véritable atout sur le terrain. Discrètement, Piort avait déjà inscrit son nom sur la liste des sélectionnés. Son poste n'avait  pas vraiment changé, elle serait batteur cette saison. Rien de bien étonnant, sa plus grande passion était de cognée avec cette batte, ses initiales étaient carrément inscrites dessus. Pour ajouter un peu de difficulté aux exercices, les premiers flocons de neiges commençaient à tomber. Pour la plupart d'entre nous, la neige n'avait aucun secret, vicieuse et douce. La chute des neiges commençaient à tomber en douceur et d'un coup, la tempête de neige, celle qui vous fouette le visage et qui trouble votre vision. Ce changement soudain de climat allait mettre en difficulté les joueurs, une chose de bonne augure, c'était le meilleur moyen de voir le potentiel de chacun en période de grand froid. Le changement de temps était le quotidien des matchs de quidditch.


Sur certains cas, son choix était déjà fait, tous les étudiants en première et deuxième années n'étaient pas sélectionnés par Piort, manque d'expérience et de compétences. Un troisième année était sélectionné tandis qu'un autre était sur le banc des remplaçants. Concernants les étudiants des années supérieures, le reste de l'équipe se trouvait parmi eux. Le jeune homme avait déjà présélectionné plusieurs joueurs, malheureusement il devrait en retirer de sa liste pour atteindre le nombre exacte des effectifs de l'équipe. Une bonne heure venait de s'écouler à présent, le constat était complexe pour Piort, certains manquaient de sérieux, d'autres d'agilité et puis il y avait encore le soucis de savoir quel joueur était efficace sur tel poste. Le changement de climat avait permis au jeune capitaine de faire une nouvelle sélection pour les joueurs de l'équipe. Toutefois, il attendait encore les recommandations d'Alexandra, comme tout bon Sapfir, Piort savait qu'une analyse externe à la sienne pourrait l'aider à faire le meilleur choix. Alors qu'elle avait disparue de son radar depuis plusieurs minutes, la jeune femme était finalement revenue vers lui. Elle descendait de son balai et s'apprêtait à lui communiquer son avis sur la composition de l'équipe, quand soudain, elle fut coupée dans son élan par une insulte. Une insulte qui provenait des tribunes, la jeune femme était choquée, comme bon nombre des sorciers présents sur le terrain de quidditch. Un silence pesant c'était installé, après un temps de réaction, la colère de Piort venait d'exploser. Il s'agissait d'un mec en première année d'étude supérieure de la génération au dessus de Piort. Le visage bienveillant de Piort venait de changer pour laisser place à un regard fermé. Il méprisait du regard ce crétin, sa voix grave et forte venait de briser le silence pesant de l'auditoire.

"MILLE GORGONNES, COMMENT OSES-TU T'ADRESSER DE LA SORTE À MES JOUEURS, PENDANT MON ENTRAINEMENT ET MA SUPERVISION, SOMBRE VERMINE, BARRES-TOI D'ICI TOUT DE SUITE SI TU VEUX PAS TE RETROUVER À L'INFIRMERIE."

Piort avait une sombre horreur des attaques débiles de ce genre, encore plus lorsque c'était destiné à des membres de son équipe. C'était d'ailleurs la politique de notre équipe depuis de nombreuses années. Peu importe les relations entre les joueurs de l'équipe, ils devaient être soudés et se protéger les uns et les autres. Bien sûr, il arrivait parfois que des conflits au sein de l'équipe éclates. Dans la mesure où le conflit persistait, il y avait la mesure où l'un des joueurs concerné était exclu de l'équipe et il y avait la première solution, la conciliation, le capitaine de l'équipe essayait de résoudre le problème. Si ce crétin voulait en découdre avec lui ou même Alexandra, il devrait faire face au reste de l'équipe. Une règle qu'il devrait enseigner aux nouveaux de l'équipe prochainement. Piort se retourna vers Alexandra avant d'enchérir.

"Sauf si Alexandra souhaite régler cette affaire d'une quelconque façon?"

Il y avait de nombreuses façon de régler ce problème, un duel de baguettes qui resterait secret, une course de balai et j'en passe. Alexandra avait sa réputation et son caractère, certains l'aimaient d'autres non, quoiqu'il en soit, Piort n'avait que faire du passif de la jeune femme. Ses déboires, ses choix politiques, il en avait rien à faire dans le cadre du quidditch, pour lui l'équipe passait avant le reste. Elle était sa coéquipière tout simplement, une équipe devait rester soudé.    



       
fiche codée par shirosaki


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aleksandra I. Ivanova
Elève à Koldovstoretz
Pseudo : Yiiie.
Parchemins : 215
Dengi : 297
Double comptes : Irina V. Romanovna.
RP disponibles : 4/4.
Crédits : tumblr (avatar) + ASTRA (sign).

Âge : vingt-deux ans.
Surnom : Sasha.
Portrait : Margot Robbie.
Statut marital : célibataire.
Emploi : élève à Koldovstoretz, formation défense magique, en stage à la Douma.
Maison : sapfir, forever.
Allégeances : la Main Noire, à la demande de sa famille.
Baguette : Palissandre des Indes et son coeur est en écaille de Zmey.
Chaudron magique :
Famille

Igor et Tatiana, mes parents.
Maksim, mon frère en fuite.
Ioulia, ma soeur cracmol et malaimée.

Ennemis

Maria G. Raspoutina
J'en ai beaucoup trop.

Amis

Je n'en ai pas.



Voir le profil de l'utilisateur
http://mother-russia.forumactif.com/t360-alexandra-i-ivanova-fea
http://mother-russia.forumactif.com/t360-alexandra-i-ivanova-fea
22/7/2018, 01:54

Sélections mouvementées
feat Piort Miloslava

« Sale goule, Ivanova ! » La voix rauque et virile de l'élève Rubin, mêlée à quelques sifflets, arriva aux oreilles de la jeune femme. Elle marqua un temps d'arrêt puis son visage se tourna dans sa direction, les iris comme bloquées sur sa silhouette floue dans les gradins du stade, son visage empourpré par la colère et le vent glacial qui lui mordait l'épiderme. Son poing se serra, faisant craquer les jointures du gant en cuir qui le protégeait. Son sang ne fit qu'un tour. Aleksandra sentit sa température corporelle grimper en flèche, chacun de ses muscles se contractait comme pour se préparer à un asseau guerrier. Le jeune capitaine des Sapfir fut le premier à réagir, vif et flamboyant dans sa menace lancée en représailles. Sans réussir à faire baisser la tension dans les épaules de la jeune femme, cela eu tout de même le mérite de la retenir quelques instants. En lieu et place de calmer les agitateurs, la réaction du capitaine basané ne suffit à augmenter l'intensité de leurs rires. Ils ne le prenaient pas au sérieux. Agacée par ces gamins perturbateurs, Sasha leva les yeux au ciel et poussa un soupire qui se termina en un long râle de désolation. « Espèces de crétins », marmonna-t-elle, les lèvres pincées, juste assez fort pour que son camarade Piort l'entende mais pas assez pour que les autres le discerne.

La conclusion du capitaine Sapfir fit sourire Aleksandra, comme si ce dernier avait lu dans l'esprit de sa coéquipière et qu'il sentait qu'elle désirait fortement faire manger ses insultes à ce vulgaire petit con. Car oui, c'était un con, à n'en pas douter. La jeune femme acquiesça d'un simple hochement de tête, pris sa batte toujours posée au sol, et enfourcha son balais pour rejoindre les tribunes des spectateurs. « Alors les puceaux, on s'ennuie ? On vient déranger les futurs vainqueurs de la coupe ? » Leur balança-t-elle sur un ton railleur, tandis qu'elle posait les pieds sur le plancher de la tribune. Sa petite pique eu l'effet escompté, les garçons se sentirent immédiatement blessés dans leur masculinité. Se faire insulter par une femme n'était pas chose commune à une époque où leur place résidait généralement dans un foyer, auprès de leur père ou leur mari. Ça, Aleksandra s'en fichait éperdument. Elle était riche, populaire et, clairement, intouchable. En tout cas, elle ne semblait clairement pas avoir peur d'eux. « Vous faites tellement pitié, on voulait voir la concurrence de cette année. Apparemment ... On n'a pas à avoir peur », rétorqua-t-il en croisant les bras contre son torse. La bise glaciale faisait battre les bannières représentant les différentes maisons de Koldovstoretz contre les structures en bois, qui accueillaient les gradins. Le visage de la Ivanova avait pris une teinte encore plus pâle qu'à son habitude, ses lèvres commençaient à prendre une délicate couleur violacée, signe que sa température corporelle était basse malgré l'énervement. « Ah ouais, tu crois convaincre qui avec ces balivernes ? » Plus sérieuse encore, le ton d'Aleksandra était devenu aussi froid que la neige qui recouvraient leurs manteaux. Sa main droite était tellement serrée autour du manche de sa batte que ses phalanges allaient en garder une trace.

Cela faisait maintenant cinq minutes qu'elle les avait rejoint sur ces gradins, et Aleksandra avait réussi à garder son calme. Elle ne les avait pas encore frappé à coup de gourdin, enfin pas encore. Un regard par-dessus son épaule, lancé au capitaine qui devait probablement s'impatienter. Les traits du visage de la russe se durcirent quand elle comprit qu'elle devait laisser tomber. Inutile de perdre son temps avec ces gaillards bêtes à manger des cafards. C'est en prenant une grande inspiration, avalant au passage quelques flocons, qu'Aleksandra prit la décision d'abandonner et de faire demi-tour. « Tu as raison, fuis ! Comme tous les autres lâches de ta famille. » Ouh, sombre crétin. Avait-il ne serait-ce qu'une once d'intelligence pour oser insister face à une élève comme elle ? Était-il suicidaire ?

La chevelure blonde de la russe, quasiment blanche désormais, vola dans les airs, alors qu'elle pivota sur elle-même pour lui asséner un coup de batte en plus milieu de son crâne. Sous la violence du choc, le bois se fendit et la batte se brisa en deux. Coup de sang justifié, mais non justifiable, Sasha sentit deux camarades la tenir par le bras. Ces derniers l'avaient rapidement rejoint, sentant probablement la situation s'éterniser dangereusement. « Lâchez-moi ! » Leur sommait-elle. « Laissez-moi le finir à coup de bottes dans son petit crâne vide ! » Il était désormais difficile de la calmer, après tout le self-control dont elle avait fait preuve jusqu'à présent, ce n'était pas dans ses habitudes d'abandonner si facilement. Gesticulant comme une furie, Aleksandra tentait d'atteindre, du bout des doigts, sa baguette dans son étui, mais elle se ravisa face à la fuite des protagonistes. Désormais plus apaisée, elle bougea ses bras de sorte à ce que ses camarades la relâchent. « C'est bon, ils sont partis, vous pouvez me relâcher. Ça leur apprendra à venir fouiner par ici. »




born in ivanov family
Я потерял себя в мире, слишком обширном для такой молодой женщины, как я.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Enjeux et défis des prochaines élections indirectes
» Enfin une date pour les élections en Haiti
» Haïti : Élections présidentielles à la pointe du fusil
» HAÏTI : LES ÉLECTIONS DU 22 SEPTEMBRE 1957.
» Première vraie partie [JEUDI 18 FÉVRIER]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Extérieurs :: Stade de Quidditch-
Sauter vers: